Comment mettre KO son adversaire?

La question qui revient très souvent, a raison. Les réponses peuvent être multiples, le mot même de KO pouvant être interprété de plusieurs manières (voir wikipedia). Nous allons essayer d’aller a l’essentiel.

Les cibles. Où frapper?

De loin la question la plus importante à se poser. Frapper comme un sourd ne vous servira à rien si vous frappez des zones non-susceptibles de provoquer un KO. Il existe plusieurs zones à KO (mâchoire, tempe, derrière l’oreille,…) mais nous allons en retenir deux.

La pointe du menton :

Un coup bien dans l’axe à cet endroit et la lumière s’éteint, parfois même sans mettre beaucoup de force. Cependant, il va falloir être très précis.

Le foie :

Un crochet ou un uppercut au foie bien donné = une douleur atroce et éventuellement les jambes qui lâchent. Pas de perte de conscience mais on aurait limite préféré. Là on a tout le temps d’expérimenter la douleur en pleine conscience.

mettre KO

La puissance du coup. Avec quelle force peut-on mettre KO?

Bien évidemment, frapper avec précision ne suffit pas. Il va falloir dégager la puissance suffisante pour remuer le cerveau. Mais attention, la puissance suffisante ne veut pas dire puissance maximale, et ce pour plusieurs raisons que je vais décrire dans le prochain chapitre.

Le KO vient quand l’adversaire ne voit pas venir le coup.

Retenez bien cette phrase, elle résume tout ce qu’il y a à savoir. Voila pourquoi je disais plus haut que la puissance maximale n’était pas idéale. En effet, on ne peut donner toute sa patate qu’au détriment de la vitesse et de la précision. Comme le disent les anglophones, « speed kills » (la rapidité tue). Il faut surprendre son adversaire pour le mettre KO. Pour une raison simple : quand on voit arriver un coup, que l’on sache boxer ou non, on va activer instinctivement certains muscles et nous mettre dans une position qui vont nous permettre de mieux encaisser.

Notre sélection qualité Ring et Rue

Gants Venum 10 oz – 12 oz – 14 oz – 16 oz (cliquer sur l’image pour voir)

Boxer « détendu »

Les boxeurs savent qu’il est difficile de « chercher le KO ». A vrai dire, on est souvent soi-même surpris lorsque l’on met un KO. Le coup ne paraissait pas puissant. Le contraire arrive aussi parfois. On donne tout ce qu’on a et le mec d’en face ne bouge pas. Quand on veut frapper fort, on se crispe. Quand on boxe détendu, nos mouvements sont moins prévisibles. Ils sont aussi plus rapides et plus précis.

Boxer « technique »

Toujours dans l’optique de surprendre notre adversaire, une technique parfaitement exécutée sert à optimiser le rapport entre la vitesse et la puissance du coup. Aller du point A au point B sans détour et sans perte d’énergie.

Feinter

Par définition, feinter sert a surprendre, et c’est exactement ce qu’on cherche ici. Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur les feintes, j’ai déjà fait un article plus détaillé sur les feintes, je ne vais donc pas m’étaler dessus ici.

Faire des combinaisons

Donner un coup après l’autre, l’adversaire va vite vous voir venir. Quand je parle de combinaisons, pas besoin de faire compliqué : la base suffit. Le gauche pour ajuster la distance et ouvrir la garde, le bras arrière pour faire mal.

Contrer

Contrer son adversaire demande un sens du timing qui demande de l’expérience. L’idée, comme au judo, est d’utiliser la force de l’autre à son avantage. Quelqu’un qui se jette en donnant un coup s’expose dangereusement au contre. S’il se fait choper en plein élan, il va offrir une puissance supérieure à l’impact du coup qu’il va recevoir, augmentant les chances de KO.

Pour plus d’articles sur la boxe ou le MMA, cliquez-ici. Pensez aussi à vous abonner à notre newsletter.

Bon entrainement!

À propos de l'auteur:

Passionné d'arts martiaux et de sports de combats, j'ai commencé par la boxe anglaise (une dizaine de combats amateurs) et j'ai ensuite pratiqué le kickboxing, la boxe thaï, le JJB et le MMA pour le plaisir. Sans être un champion, je partage ici mes connaissances accumulées au long de 20 ans d'entraînement et de 5 ans de coaching.

adresse mail: coach.leno@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter  !

Vérifiez bien que le mail n'est pas dans les spams.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.