Comment mettre un Ko au foie

On sait tous que frapper quelqu’un à la tête peut le mettre Ko. Mais beaucoup de gens ignorent qu’il existe une autre zone du corps humain au moins aussi sensible que la tête : le foie. Comment mettre un Ko au foie? Étudions ça ensemble.

Une douleur insoutenable

Un Ko à la tête, c’est impressionnant vu de l’extérieur mais quand on le subit, pas tant que ça. Les lumières s’éteignent comme quand vous allez dormir et vous vous réveillez en ayant aucune idée de ce qui a pu se passer. Certes les dégâts à long terme pour le cerveau peuvent être désastreux. Mais niveau douleur on est proche du zéro voire du négatif (à part les maux de tête qui s’en suivent). Le cerveau donne le signal d’extinctions des feux et c’est tout.

Maintenant le foie c’est pas pareil. Là on est sur un niveau de torture qui équivaut, en tout cas j’imagine, à un accouchement difficile ou une blessure par balles. Il arrive même que l’on perde la capacité de se tenir debout, sans avoir aucun contrôle. C’est une perte éclair de cette capacité mais ça vous donne une idée du choc reçu.

La douleur est telle que même certains boxeurs connus pour leur bravoure ont préféré abandonner le combat plutôt que de devoir risquer d’en rajouter une couche. Et sincèrement, gardez-vous bien de les juger avant de l’avoir vous-même subi.

Où frapper pour toucher le foie?

Le foie est situé ici :

KO au foie

https://fr.wikipedia.org/wiki/Foie#/media/Fichier:Liver_01_animation1.gif (voir Wikipedia)

Donc sous les côtes, sur votre flanc droit. Ce qui veut dire que quand votre adversaire est face à vous, c’est avec votre bras gauche (ou jambes, genoux, etc…) que vous allez devoir le frapper pour toucher cette zone.

Quel coup utiliser pour mettre un KO au foie?

Le moyen « le plus facile » c’est de mettre un uppercut gauche pour aller titiller la pointe du foie. Plus facile a dire qu’à faire. Vous n’êtes pas face à une cible statique. Il n’y a pas de marqueur pour indiquer la zone à toucher et vous êtes déjà bien occupé à ne pas prendre trop de coups. De plus tous les boxeurs savent que c’est une zone à protéger à tout prix, ils ne vous laisseront pas la tâche facile. Alors quelle stratégie adopter?

Stratégie classique : En haut, en bas

Il va falloir créer une diversion. La plus simple va être de varier les cibles. Vous allez frapper l’adversaire à la tête pour lui faire oublier de se protéger en bas et là, sanction! Évidemment cette stratégie marche aussi dans l’autre sens pour pouvoir toucher le menton, la mâchoire ou les tempes.

Acculer l’adversaire

Dans de nombreux cas, pour ne pas dire la plupart du temps, le KO au foie arrive quand l’adversaire est acculé dans les cordes. Deux raisons à cela : il ne peut pas bouger et se mettre hors de portée; le cerveau reptilien se met en mode danger et va pousser à protéger essentiellement la tête. On va avoir plus tendance à monter les bras très hauts dans cette position.

Les feintes

Il y en a des tonnes mais néanmoins j’en citerais deux qui me semble être parmi les plus efficaces. (voir article sur les feintes)

Feinte de crochet gauche

Idéalement on met un premier crochet gauche puissant en l’armant un peu, de sorte à ce que l’adversaire aient le temps de parer. Il faut que même en parant il ait eu mal ou tout du moins qu’il ait eu la peur d’avoir mal. Le coup d’après vous armez de la même manière et vous changez de direction au dernier moment pour aller placer l’uppercut gauche au foie. La clé c’est de faire exactement le même mouvement de départ.

Feinte de Jab

Plus technique mais très efficace quand il est bien maitrisé. Cette feinte est plutôt pour ceux qui ont une bonne allonge, pour les autres privilégiez la précédente feinte qui sera plus adaptée pour vous. Même principe que pour la feinte de crochet, on change de direction au dernier moment. La feinte de jab- uppercut au foie est plus technique car le coup fait moins mal et donc crée moins de réaction. L’autre raison est que la vitesse idéale du coup est pas évidente a trouver (l’uppercut doit être plus rapide que le jab).

Comment protéger son foie

Gardez toujours votre coude droit collé au corps et essayez de ne pas tomber dans le piège des feintes. Maîtrisez votre cerveau quand il rentre en mode panique pour éviter de faire des erreurs.

À propos de l'auteur:

Passionné d'arts martiaux et de sports de combats, j'ai commencé par la boxe anglaise (une dizaine de combats amateurs) et j'ai ensuite pratiqué le kickboxing, la boxe thaï, le JJB et le MMA pour le plaisir. Sans être un champion, je partage ici mes connaissances accumulées au long de 20 ans d'entraînement et de 5 ans de coaching.

adresse mail: coach.leno@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter et recevez une vidéo bonus (comment faire un jab puissant)!

Vérifiez bien que le mail n'est pas dans les spams.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.