Le samouraï, le rônin et le maître de thé

Temps de lecture : 2 minutes

Cette histoire est un conte, une légende japonaise. J’espère qu’elle vous plaira autant qu’elle m’a plu.

Le samouraï, le rônin et le maître de thé

samouraï

Tout commence dans un salon de thé dans le Japon médiéval. La cérémonie du thé est un art, presque une cérémonie religieuse dans ce pays. Le maître y met toute son attention, le moindre geste est effectué dans une pleine conscience de l’acte, dans un calme absolu. Mais ce jour-ci, le maître de thé va recevoir la visite d’un curieux personnage : un rônin, un samouraï sans maître. Ce dernier empêche, parle à haute voix, se moque des convives et perturbe le bon fonctionnement de la cérémonie. Le maître de thé s’approche de lui et, d’une voix calme mais ferme, lui adresse ces mots :

-Je vous prie de m’excuser mais pourriez-vous faire moins de bruit? Vous faites peur aux gens…

Le rônin fixe du regard le maître de cérémonie, fronce les sourcils et dégaine son katana.

-Comment oses-tu me parler ainsi? Tu me manques de respect devant tous ces gens? Eh bien sache que ça ne restera pas impuni! Tu le paieras de ta vie.Je reviendrai demain à la même heure pour t’affronter en duel.

et il sort en claquant violemment la porte.

Le maître claque des genoux. Il ne s’est jamais battu de sa vie, encore moins avec un expert de l’art du combat. Désemparé, il commence à pleurer en pensant à la triste fin qui l’attendait. Impossible de fuir, ce serait jeter le déshonneur sur sa famille. Non, vraiment, il n’ a pas d’autre solution que de l’affronter. La mort dans l’âme, il commence à se résoudre à accepter son triste sort.

Puis tout à coup, une idée lui vient. Un ami de son père vivant dans le village voisin était un samouraï de renom qui, dans sa jeunesse, avait participé à de nombreuses batailles. Peut-être pourrait-il lui enseigner à se battre? Vite, le temps presse. Il se met en route sur le champ et arrive peu avant la nuit devant la porte du vieux samouraï. Il toque, le vieil homme le fait rentrer chez lui.

Que me vaut ta venue?

-Apprenez-moi à me battre, je vous en supplie! C’est une question de vie ou de mort! Un rônin me défie en duel et je dois l’affronter demain…

-Un rônin…demain …, reprend le samouraï. Très bien, je vais t’apprendre mais repose-toi d’abord. Tu peux dormir ici. Nous nous entrainerons demain à l’aube.

Le maître de thé accepte à contre-coeur, inquiet de perdre de ce précieux temps qui lui manque. Le lendemain matin, ils se retrouvent dans une clairière pour commencer l’entraînement. Le samouraï sort son katana et le tend à son nouvel élève :

Tiens, je te le prête. Tu me le rendras après ton duel. Commençons!

Le samourai prend 5 minutes pour lui montrer la garde : une posture immobile, le sabre tenu pointe en l’air des deux mains. Le maitre de the reproduit a l’identique la position et reste immobile en attendant la suite des instructions.

Le samouraï prend son temps pour lui apprendre la garde : une posture immobile, le sabre tenu des deux mains, pointé vers le ciel. Après quelques ajustements, le maître de thé reproduit à l’identique la position. Il reste immobile en attendant la suite des instructions.

-Et maintenant, que dois-je faire?

-Ferme les yeux et imagine-toi servir le thé.

Le maître de thé s’exécute. Les traits de son visage changent, il rentre dans une concentration profonde.

-Voilà, tu es prêt!

-Comment ça, prêt? Je n’ai pas mis un seul coup…

Bonne chance! il tourne les talons et s’en va.

Le maître de thé reste planté là, abasourdi. Puis soudain il se rappelle qu’il ne lui reste que quelques heures avant le duel. Il doit se remettre en route. Sur le chemin du retour, il en est certain : il va mourir

Alors qu’il arrive aux abords du village, il aperçoit au loin le rônin qui l’attend de pied ferme. C’est l’heure, le combat va commencer!

En garde! lui lance le rônin.

Le maître de thé, n’ayant toujours pas appris à se battre, se met en garde comme lui a appris le samouraï. Puis il ferme les yeux et s’imagine servir le thé.

Les secondes passent, peut-être plusieurs minutes : toujours rien. Quand le maître de thé se décide enfin à rouvrir les yeux, le rônin n’était plus là. Il avait fui.

Fin

Une technique de Jedi

Cette histoire vous a plu ? Il y a beaucoup a dire sur cette histoire. Vous voulez apprendre la technique pour déstabiliser n’importe quel rônin? Ça s’appelle la rupture de pattern. Inscrivez-vous dans ma newsletter ci-dessous pour en savoir plus!

Je partage mes connaissances sur la boxe, la self-défense, ou encore l’hypnose et d’autres techniques mentales (maximum un mail par semaine, possibilité de se désabonner en un clic).

Vous pouvez également parcourir les autres articles de mon blog.

À BIENTÔT!

Le samouraï, le rônin et le maître de thé.

Découvrez cette légende japonaise

--> apprenez une technique de Jedi pour hacker le cerveau d'un agresseur  !

Vérifiez bien que le mail n'est pas dans les spams!

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *