Aaron Pico, le futur du MMA

Dans chaque sport, environ tous les cinq ans, surgit un génie qui met tout le monde d’accord. Le foot a eu Zidane, Ronaldinho, Messi, etc. En MMA aussi, GSP, Jon Jones et plus récemment Khabib ont dominé sans partage le game. Il se pourrait bien que le prochain se nomme Aaron Pico.

Le MMA est un sport jeune. Encore aujourd’hui, beaucoup de combattants d’élite sont des spécialistes d’un autre sport de combat reconvertis sur le tard. Les oppositions de style (striker contre grappler) sont de moins en moins marquées. Avec l’évolution du MMA et sa mise au rang de sport de combat à part entière, on assiste à une uniformisation des styles, au grand dam de certains fans. “À tout vouloir faire, on fait tout mal”. Je m’inscris en faux. Certes la boxe anglaise en MMA , pour ne parler que d’elle, a longtemps été de la boxe brouillon avec des gros crochets lancés à l’aveuglette. Quand un boxeur rentrait dans la cage, il n’avait pas non plus l’occasion de faire briller sa boxe, trop crispé pqr peur de se faire amener au sol.

Le MMA ressemblait encore il y a peu à un mélange de mauvaise boxe anglaise, mauvaise boxe thaï et de mauvais grappling. Normal me direz-vous, étant donne la quantité de savoirs à assimiler. Oui, sauf que jusqu’ici, des spécialistes ADULTES devaient apprendre de nouvelles techniques.

Aaron Pico, le pluri-spécialiste.

Aaron Pico

Né en 1996, Aaron fait partie de cette nouvelle génération qui a grandi avec le MMA. Il commence la lutte à l’âge de quatre ans. Il ira très loin dans ce sport et sera même à deux doigts de participer aux Jeux Olympiques de Rio en 2016 à l’âge de… 19 ans!

Mais son expérience de combattant ne s’arrête pas là. Il fut aussi champion national de Pancrace (MMA sans frappes au sol) en 2008 et en 2009 il remporte les Golden gloves Jr, véritable Graal de la boxe anglaise amateur aux Etats-Unis.

On a donc pas vraiment affaire à un jeune qui s’est entrainé au MMA dès le début, mais bien à un spécialiste de PLUSIEURS DISCIPLINES. Un lutteur d’élite et un boxeur d’élite qui apprend à mélanger les deux. Il réconcilie les partisans de la spécialisation et de ceux de l’uniformisation.

Un début de carrière prometteur en MMA

Bien qu’il présente une fiche modeste de 8 victoires pour 3 défaites, il faut savoir lire entre les lignes.

Tout d’abord, Aaron a bientôt 25 ans, ce qui est très jeune pour le MMA, sport où le pic de performance est généralement atteint entre 30 et 35 ans.

Deuxièmement, il a commencé sa carrière directement dans le grand bain, au Bellator. Cette organisation est la deuxième la plus importante au monde après l’UFC. Le niveau général des combattants n’est pas très éloigné de celui des combattants UFC. Il n’y a pas de combat facile ici.

Troisièmement, ses défaites sont dues à un manque d’expérience. Il dominait outrageusement ses adversaires avant de se faire contrer bêtement. Sa fiche ne sera donc jamais parfaite mais c’est un mal pour un bien. Mentalement il a su se relever et sera libéré du poids psychologique de la perfection.

Ses atouts et une perspective d’évolution

Aaron Pico, c’est le cauchemar de tout combattant. Un cardio digne des frères Diaz, qui vous met sous une pression constante et vous donne l’impression de vous noyer, des enclumes à la place des poings (voir la video ci-dessous) et une lutte agressive.

Petit point faible qui est déjà en train de s’effacer : il doit apprendre à faire du MMA et pas de la boxe ou de la lutte. Quand il saura mélanger parfaitement les deux, ce à quoi il travaille, il sera encore plus dangereux.

Et après, qu’est-ce qui l’empêchera de développer un arsenal technique composé de techniques de boxe thaï ou encore de JJB? Il nous réserve peut-être des surprises. L’avenir nous dira si les espoirs fondés en lui ne seront pas brisés par une mauvaise blessure ou autre évènement malencontreux. En attendant, profitons du spectacle!

La vidéo à écouter avec le son pour le bruit des impacts :

https://www.youtube.com/watch?v=lycb3TFaxgA&t=12s&ab_channel=BellatorMMA

Les derniers articles de Ring et Rue, c’est ici!

Le samouraï, le rônin et le maître de thé.

Découvrez cette légende japonaise

--> apprenez une technique de Jedi pour hacker le cerveau d'un agresseur  !

Vérifiez bien que le mail n'est pas dans les spams!

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *